Entre le pessimisme de la réalité et l'optimisme de la volonté

dimanche, avril 02, 2006

Le Retour




J’ai de vous lire plus grande envie.
Qu’un prisonnier de voir sa liberté.
Ni qu'un aveugle a de voir la clarté.
Ni qu'un mourant de se revoir en vie.


J'étais pris par la vie et ses rouages, le boulot et ses engrenages……
Excusez moi pour cette longue absence. Excusez moi pour tout ce silence de ma part. Certainement, vous demanderiez où est cette « volonté de l’optimisme ». Croyez moi, je ne l’ai pas perdu. Bien au contraire je l’ai renforcé grâce aux expériences courues pendant cette période, et à cette personne venue me partager ma vie.

Oui, j’ai passé du statut célibataire au marié. Mais surtout n’accusez pas que ma femme dans cette histoire d’absence qui a commencée par les soucis qui me tracassaient le tête, 3adi quoi :). Les problèmes du boulot, de la routine, de la mentalité des gens confrontés quotidiennement.
Dieu merci, actuellement les choses ont pris la bonne voie. D’où je confirme qu’il faut toujours avoir cette « volonté de l’optimisme » : Un grand merci à ma femme.

Et voilà pour ne pas trop dire, avec beaucoup d’énergie, de volonté et d’enthousiasme, je vous affirme : ON CONTINUE.

11 Comments:

Enregistrer un commentaire

<< Home